Les frères Campana : un design inspiré et métissé

freres-campana

 

Les frères Campana aiment à dire que c’est le design qui est venu à eux et non l’inverse. De cet inattendu hasard sont pourtant nés des objets célèbres et célébrés à travers le monde depuis plusieurs décennies. Le tout sous l’égide d’une collaboration sans faille. Tout commence dans les années 80. Fernando, l’ainé, abandonne un poste dans un cabinet d’avocat pour créer des articles faits main dévolus à la décoration. Rapidement, il demande à son cadet diplômé en architecture, Humberto, de venir l’aider afin de répondre à une commande très importante. Ils ne se sépareront plus. Le design selon les Campana voit le jour. Un design qui trouve ses racines dans le Brésil, pays d’origine des deux frères. « Notre inspiration, c’est notre pays : le chaos urbain, la mixité sociale, les favelas…Nous faisons tout pour rester proches de ces réalités » expliquent-ils. Et ces réalités font des objets estampillés Campana, des créations qui subliment avec poésie les matières pauvres, qui recyclent les déchets industriels et qui inversent les valeurs de la préciosité et du beau pour offrir une nouvelle lecture des codes du design. Que cela soit pour la chaise Sushi composée de feutre et de textiles synthétique , la collection Blow Up en tiges d’acier ou le fauteuil Favela réalisé à partir de petits morceaux de bois naturel, les frères Campana partent toujours du même point : le matériau. « On le touche pour deviner son âme, savoir ce qu’il nous dit, en quoi il aimerait être transformé, quelles sont ses limites ». Puis, ils élaborent la forme et enfin, définissent la fonction. C’est ainsi qu’est née la Vermelha Chair à l’assise de cordages rouges, véritable pierre angulaire de la carrière de Fernando et Humberto. Grâce à elle et une exposition à New-York en 1997, le directeur artistique d’Edra, Massimo Morozzi, les découvre. Dès lors, les Brésiliens collaborent avec la marque italienne et passent d’une petite production artisanale au design en série. Pour autant, ils n’abandonnent pas leur « Estúdio Campana », laboratoire créatif basé à Sao Paulo, où une douzaine de personnes travaillent à matérialiser les idées des deux frères avant qu’elles ne soient produites par Edra mais aussi Alessi, Bernardaud, Corsi Design ou encore Kreo, Magis et bien d’autres. En parallèle à ces collaborations, Fernando et Humberto Campana ont mis en place des partenariats avec des artisans de façon à promouvoir une nouvelle fois la richesse du multiculturalisme brésilien et de nourrir leur créativité métissée. Ils travaillent aussi régulièrement avec des institutions artistiques et sont entrés dans de nombreux musées tels que le Centre Pompidou à Paris ou le Vitra Design Museum en Allemagne. Pas étonnant lorsque l’on voit leurs travaux, savant mélange d’usuel et d’artistique.

 

Article publié dans Table&Cadeau

(0)

Laisser un commentaire